Ah, ces ‘ne pas’ qui nous cimentent à ce qui ne va pas!

Ah, ces ne pas qui nous cimentent à ce qui ne va pas!

Mes participants me demandent parfois comment je fais pour être si enthousiaste (les endurer quoi!) et si je suis, moi aussi, déçue, blessée ou frustrée face à l’adversité. Bien sûr, je sens la même chose que tout le monde! J’ai le goût de les jeter par la fenêtre par moments et j’ai même déjà pensé faire cuire mon bébé pour souper…La différence c’est ce que je fais avec ce que je vis.

Ce que je fais avec?

D’abord, je ne nie pas ou ne trafique pas ce qui se passe en moi. Je suis fâchée, peinée, apeurée, tannée, déprimée, envieuse ou honteuse? Je l’avoue. La vérité qu’on embrasse avec cœur est le point de départ de tous les possibles. À bas la perfection, adieu odeur de sainteté!

Ensuite, j’ai toujours une réserve de ôhhhh, enrobés de curiosité, à portée de la main parce que je sais d’expérience qu’il y a des possibilités créacoeur cachées dans tout.

Ça a l’air de rien cette p’tite phrase-là mais, comme la loto, ça change tout! Elle est tatouée dans ma psyché et, beau temps mauvais temps, je me l’applique. Que ça me tente ou non, je pars à la recherche de ce qui me fera vibrer et m’émerveiller à nouveau.

Pourquoi? Parce que je sais ce qui arrive quand on se barricade contre ce qui nous heurte ou nous déplait, au lieu de s’ouvrir à ces belles potentialités mystérieuses.

Ah oui? Oh oui! C’est pire que tout ce qu’on peut se faire faire par les autres ou la vie : notre flot créateur et amoureux se fait alors capturer et avaler tout rond par la tribu barbare des ne pas! Il stagne, se pollue, nous empoisonne.

Plus d’espoir ou de contentement à l’horizon : c’est le désert, la famine, la guerre. Les cercles vicieux prolifèrent comme la peste bubonique (oups! j’avais écrit bucolique) et on déprime, angoisse, rumine, moisit, dépérit là-dedans.

On tourne en rond, ça goûte pas bon mais, pas question de faire quoique ce soit de bon avec ce qui nous arrive!

C’est quoi encore des ne pas? L’envers des oui et : ne pas perdre la face ou le dessus, ne pas se faire avoir ou contrôler, ne pas être rejeté ou pris en défaut, ne pas être blessé, ne pas avoir tort ou faire rire de soi… Ces p’tits malins sont la crazy glue qui nous soudent à nos misères et nos malheurs

Plutôt qu’ouvrir ses bras, son coeur et son esprit à ce qui est rejeté, nié, bloqué par notre entourage (un sentiment, un besoin, une limite, un élan, une inspiration), on leur ferme nous-mêmes la porte au nez. Vous en voulez pas, ben tiens j’en n’ai pas besoin!

On bloque tout élan, tout mouvement vibrant, on calfeutre les ouvertures et on coupe le contact : suicide au gaz! Plus rien de beau, bon, nouveau ne peut entrer ou sortir. Et, si jamais la vie nous en envoie, on n’en jouira pas, bon!.

Dommage car tout ce qui nous ouvre et nous fait vibrer, nous permet de danser avec le Cœur Créateur.

Et, réjouissez-vous, il ne danse pas seulement la valse mais aussi le rock and roll et le boogie -woogie. Une colère ou un beau non pleins de vie, qui vous ouvrent et vous font vibrer, sont de loin préférables à un oui ou un je t’aime sans jus qui vous gardent éteints dans votre bulle fermé.

Au lieu de vous laisser asphyxier par les gaz toxiques de vos ne pas, demandez-vous :

Qu’est-ce qui est le plus bloqué, rejeté, blessé chez moi par cet obstacle ou cette personne?

C’est justement ce que vous avez besoin d’embrasser et libérer pour la plus grande joie de tous! Ouvrez les bras avec coeur  à ce qui est blessé puis, laissez émerger et circuler ce qui est entravé pour lui donner la clé des champs.

Pourquoi ne pas célébrer cette vie naissante? Dessinez-vous des cœurs au crayon- feutre sous les pieds et sur une musique qui vous allume, laissez vos cœurs vous faire danser le boogie-woogie des créateurs amoureux libérés!

 Bonne fin de semaine!

Publicités

Voulez-vous une ‘date’ avec le Coeur Créateur?

Voulez-vous une date avec le Coeur Créateur (ou DJ Allegro)?

Suite au dernier billet, Goûtez au savoureux Milk Shake du Cœur Créateur, une lectrice m’a suggéré de donner des exemples concrets des pas à faire pour danser avec le Coeur Créateur. Elle m’a aussi écrit qu’elle avait une date bientôt.

Ma première réaction : no comprendo! J’ai l’impression d’avoir donné un tel exemple dans ma description de la vidéo du lancement. Mes neurones font de la belle neige blanche dans mon cerveau. N’ajustons pas notre appareil! Je reste bouche bée un moment puis me dis : reste curieuse et ouverte, si elle le demande ça doit être qu’il manque quelque chose. Je l’interroge sur ce qu’elle veut dire au juste. Pas de réponse. Allume Denise, elle a d’autres chats (ou hommes) à fouetter, elle doit se préparer pour sa date!

Le lendemain matin, l’image de mon appareil revient comme par magie. La preuve qu’il faut passer par un « je l’ai pas et je l’sais pas » avant de découvrir du neuf. J’ai une inspiration : je vais partir de l’exemple de cette gente dame, j’ai une date, pour vous donner un aperçu des pas à faire pour ouvrir le bal avec le Coeur Créateur.

Que la vie est bonne! Je commence à écrire et ça coule de source. J’aurais dû m’en douter : les meilleures inspirations viennent de mes interactions. Dire que j’ai failli passer à côté du cadeau que cette dame m’offrait avec sa suggestion!

Alors, chère lectrice, voici la recette pour que le Cœur Créateur soit présent à votre rendez-vous galant (substituez vos propres situations à cet exemple).

Rappelez-vous d’abord les 3 mouvements pour danser sur ses rythmes : épouser l’instant, découvrir le chemin au fur et à mesure et communier avec l’entourage.

Épouser l’instant c’est: embrasser tout ce qui se présente comme étant parfait pour aimer et créer, vous accepter telle que vous êtes et être authentique.

Découvrir le chemin au fur et à mesure c’est: ne pas essayer de contrôler ce qui va arriver, quand et comment ça va arriver et vous laisser surprendre, remuer, déséquilibrer pour la plus grande joie de tous.

Communier avec l’entourage c’est : écouter le cœur, l’esprit et le corps ouverts avec l’intention de vous laisser rejoindre et inspirer par l’autre pour découvrir du bon du beau, du nouveau chez vous et chez lui. C’est la respiration des relations.

Attention, il y a un prérequis à ces mouvements! Il vous faut adopter une intention créatrice et amoureuse: elle accorde nos pas sur les harmonies du Coeur  Créateur.

Celle qu’on avait pour le lancement du Cœur Créateur était : créer ensemble par amour et dans l’amour pour se faire du bien (être plus libres et amoureuses) et faire du bien aux gens (en devenant un canal pour le flot amoureux et créateur de DJ Allegro.)

La vôtre pourrait être : vous servir de tout ce qui se passe durant cette rencontre pour vous accepter, vous permettre d’être vous-même et transmettre cet état à l’autre.

Ou: faire du bon, du beau et du nouveau avec ce que vous vivez en présence de ce prince galant (ou pas) pour vous rapprocher de ce qui vous tient à cœur et de lui.

Ou : sortir de vos habitudes, dépasser vos automatismes et oser être, exprimer ou faire quelque chose d’inattendu pour découvrir du nouveau sur vous et sur l’autre.

Ou : rester ouverte et danser avec tout ce qui survient sans vous créer d’attentes quant à la forme et au temps que prendra cette interaction pour la plus grande joie de tous.

Holà! Est-ce que ça veut dire que vous allez rester béate devant ce mec et gober toutes les mouches qui passent? Eh non ….!

Comme ce billet est plus long que prévu, suite au prochain pour des précisions sur ces 3 mouvements… D’ici là, pratiquez-les pour improviser des rendez-vous galants avec le Cœur Créateur à partir de tout ce que vous vivez.

Merci gente dame pour votre suggestion. Elle m’a inspirée et allumée. Comme vous voyez, j’ai aussi besoin de vous pour danser avec le Cœur Créateur.

Si vous ne pouvez attendre plus longtemps pour maîtriser l’art de danser avec lui, vous savez où trouver mon livre Le Cœur Créateur.