Êtes-vous assez fous pour être heureux?

 

Pour le 1er avril revoici ce billet qui va injecter une belle dose de folie créatrice et amoureuse dans vos têtes, vos projets et vos journée!

La pratique que je propose plus bas va donner un second souffle à vos élans et vos vies et vous permettre de jouer un bon tour à vos cercles vicieux et trop sérieux préférés…

Bonne lecture et bonne pratique!

 

Rien de mieux qu’une dose de folie créatrice pour mettre du lousse dans ses cercles vicieux et s’ouvrir à des possibilités inespérées!

La 1ère fois où, des cœurs dessinés sous les pieds, j’ai décidé d’offrir une danse improvisée à une participante bloquée, j’avais le cœur battant, les joues rouges piment, et mes pensées couraient dans tous les sens en criant sauve-qui-peut !

Vous dire comment j’avais peur d’être ridicule, que ça finisse en queue de poisson ou de me retrouver ligotée dans la camisole de force des jugements!

Mais, ce n’est pas en restant vissée au connu et au prévisible que je peux aider l’autre à laisser émerger ses aspects les plus libres :

les inventifs et les festifs, les épris et les gratuits, les curieux et les amoureux, les délicieusement ordinaires et les libres de déplaire, les vrais de vrais et les sans regrets, les hors pairs et les pas piqués des vers !

 

Et puis, j’ai remarqué au fil des ans que quand on tourne en rond dans un problème insoluble ou un malheur récalcitrant, il y a toujours trop de sérieux et d’exigence dans l’air.

J’ai donc bravement fait jouer une chanson de Gurrumul, me suis couchée sur le dos comme un chiot enjoué et ai invité ma participante à se laisser hypnotiser par ma p’tite-danse-de-pieds-fous-d’amour pour se mettre en état de découverte amoureuse.

Un vrai saut en Bungee dans l’inconnu!

Après un fou rire de circonstance, comme si j’avais crié « Sésame ouvre-toi! », son cœur a fondu et la caverne de ses richesses intérieures s’est ouverte pour lui offrir des pistes chaudes et vibrantes.

J’étais aussi ravie que surprise de réaliser qu’une douce folie peut être aussi contagieuse que fructueuse!

Trop souvent, on essaie de la dompter pour se mouler aux attentes extérieures ou éviter toute possibilité de faire des erreurs et on éteint l’étincelle qui fait de nous des humains inoubliables, des artistes de la joie, des créateurs juteux et des amoureux succulents!

Cette bienheureuse folie, je vous invite à la pratiquer tout le mois d’avril pour que la coutume du poisson d’avril vous fasse prendre les bons plis des joyeux vivants.

 

La pratique

Au lieu de jouer un tour aux autres, que diriez-vous de vous jouer un bon tour pour vous surprendre vous-même et métamorphoser vos vieilles habitudes en possibilités nouvelles?

Je vous invite à laisser s’exprimer votre fou du roi qui révèle au grand jour ce qui est caché, votre clown sacré qui déjoue vos calculs et vos reculs et votre bouffon irrévérencieux qui dénoue le corset de vo fixations et crispations.

Comme l’a écrit Rumi  : « Vivez où vous avez peur de vivre. Détruisez votre réputation. Soyez notoires. J’ai essayé d’être prudent pendant assez longtemps. À partir de maintenant, je vais être fou. »

 

Vous êtes prêts ? Alors, demandez-vous :

si je commençais à me foutre de ce que je pense de moi et de ce que les autres pensent, qu’est-ce que je permettrais d’être, d’exprimer ou d’offrir ?

– quel envie folle j’écouterais avec joie?

– qu’est-ce que j’offrirais de bon coeur sans calculer ?

– qu’est-ce que j’oserais exprimer sans me préparer ou me censurer ?

– quel masque je laisserais tomber comme une vieille peau morte ?

– quelle vérité inattendue je laisserais s’échapper en riant ?

– quel inconfort j’accueillerais pour oser être moi-même ?

– quelle  belle question idiote je poserais avec sans-gêne ?

– quelle erreur ou quel faux pas je pourrais célébrer?

– quel impulsion taquine je suivrais pour la plus grande joie de tous ?

– quelle aventure j’entreprendrais sans savoir où ça va me mener ?

– quelle passion je laisserais gambader en toute liberté ?

 

Suivez-ce qui vous vient, sans vous attacher pas au résultat, en restant dans la gratuité.

Rappelez-vous qu’il y a une seule personne au monde comme vous et que vous êtes les seuls à pouvoir la mettre au monde; que c’est dans notre vraie nature d’être amoureux et créateurs !

Refaites cette pratique régulièrement pour libérer votre folie fructueuse et contagieuse et donnez-m’en des nouvelles !

 

Denise Noël écrit à: www.coeurcreateur.com/blogue où elle offre des clés pour dépasser nos peurs, libérer le pouvoir créateur de nos relations et développer un qualité de présence qui fait toute la différence dans nos relations et nos créations!

Pour vous inscrire au blogue, écrivez moi à: info@improrelations.com

Publicités

7 réflexions sur “Êtes-vous assez fous pour être heureux?

  1. Eugénie

    Wow Denise, ton billet arrive tant à point! Je ressens des effluves de joie à te lire, une envie d’oser être folle, fofolle. Tu as raison; y’a rien de pire que trop de sérieux pour tuer les plus beaux élans!!!
    J’en suis à mettre la dernière touche à un projet créatif et tu me donnes envie d’oser aller un peu plus loin, à ne pas rester trop prudente! À prendre des chances, à aller frapper à la porte des éditeurs!
    merci! Tu pars ma journée du bon pied!
    Eugénie XXX

    • Denise Noël

      C’est super Eugénie que ça te donne le goût d’oser aller au bout de ton projet!
      Bon courage
      Denise xx

  2. nath

    Ton invitation est délicieuse ce matin Denise! Je pars quelques jours pour le travail et ta liste fera partie de mon itinéraire!!! Se mouler aux attentes extérieures pour avoir les autres dans notre petite poche et surtout éviter toute erreur à leurs yeux je connais! Et cela éteint toute vitalité, toute créativité, tout l’amour simple et vivant qui pourrait circuler et faire des petits dans tous mes échanges… MERCI Denise pour ta folie partagée et je me demande bien si je vais pas partir en voyage avec des coeurs sous les pieds!

    • Denise Noël

      Bienvenue! Bonne idée les coeurs sous les pieds pour te redonner la liberté de danser librement avec tout ce qui t’arrive :))!
      Denise

  3. Macha

    Ton invitation m’a fait sourire à pleine dents! Ta petite bonne femme colorée aussi. Ça me fait respirer à pleins poumons et me chatouille en même temps, quelle libération de laisser tomber les masques!
    Je vais relire les pistes régulièrement et les apporter dans mes journées. Vive la folie généreuse!
    Merci Denise

    • Denise Noël

      Tu as raison, quelle libération de laisser tomber les masques et leur trèèèès grand sérieux!
      J’aime ça l’expression la folie généreuse, c’est la folie du coeur en liberté!
      Denise

  4. Marie

    Merci pour ta pratique Denise. Ca fait sourire et ca donne envie de la faire. J’ai eu envie de la partager avec mon chum. Je lui en ai parlé ce midi et il a aimé l’idée :)). Il m’a dit  » on va dessiner des cœurs sous nos pieds? » et il souriait comme si ça lui faisait plaisir et que ça le gênait en même temps :))) J’en ai fait des copies et on a convenu de les apporter avec nous pour faire ta pratique dimanche au chalet. J’ai hâte. Je t’en donne des nouvelles. Marie xxx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s