Pourquoi la vraie grandeur vient-elle du coeur?

Lavraiegrandeurvientducoeur.jpg

 

Comme vous voyez, on commence l’année 2014 en grand avec la vraie grandeur du coeur!

Pouvez-vous deviner ce qu’ont en commun les personnes qui suivent?

Une personne reconnait ses torts pour contribuer à la qualité d’une relation,

une autre prend le risque de se planter pour aller au bout d’un élan ou de se tromper pour suivre une inspiration,

une autre embrasse sa peine et sa déception après un échec et fait un pas de plus pour aller vers ce qu’elle souhaite vivre ou réaliser

une autre dépasse sa zone de confort pour être toute là pour quelqu’un ou pour un projet qui lui tient à coeur

une autre s’accepte où elle est, même si ça ne  flatte pas son image, pour se rapprocher de l’amour,

une autre exprime sa vérité, au risque de perdre l’approbation, pour être fidèle à elle-même,

une autre lâche prise sur ses acquis et ses facilités pour aller dans l’inconnu et créer,

une autre reconnait la contribution de ses proches à sa réussite, pour leur donner toute leur importance…

 

Coudonc, sont-elles inconscientes ou « looser »?!

Eh non, chacune a le courage de s’enlever du chemin par amour!

Par amour pour l’épanouissement  du meilleur d’elle-même, du meilleur de l’autre,  d’une création, d’un projet, d’une valeur  ou d’une cause qui lui est chère, de sa vérité, de sa pleine présence, d’une relation….

Chacune est dans sa vraie grandeur, celle de son coeur.

Comme vous voyez, pas besoin de grimper l’Éverest ou d’être sur la scène publique pour être dans sa vraie grandeur.

La vraie grandeur au quotidien est faite de gestes qui renversent nos vieux systèmes de contrôle, de comparaison et d’exigence de perfection au profit de la liberté d’aimer et créer dans la joie.

Ça demande une pelletée de courage, une pincée d’abandon, un char de bienveillance et une tasse d’humilité/humour face à soi, mais c’est à portée  de notre coeur à tous les jours!

 

Pourquoi la vraie grandeur vient-elle du coeur?

– D’abord parce que le coeur ne lève le nez sur rien et nous ouvre plus grand !

Il embrasse tout ce qu’on vit et rencontre, nos émotions, difficultés, talents,  échecs, réussites, conflits, amours pour en faire du vibrant, du chaud, du bon et du beau.

On se sent assez tel qu’on est, notre valeur n’est plus à la merci de nos performances ou des autres et on devient plus libres, plus curieux, plus courageux, plus généreux.

– Ensuite parce qu’il nous branche sur ce qui nous est cher, sur ce qu’on a le goût de vivre et de créer, plutôt que sur nos attentes, nos « Il Faut », et nos réactions contre ces obligations tortionnaires.

Ça nous permet d’aller plus loin, d’aller au bout de soi, en étant plus présents, plus vivants et plus créatifs.

– Enfin, parce qu’il est ouvert à recevoir des inspirations et du soutien de tout et de tous et à l’apprécier avec joie.

Ça enrichit et amplifie ce qu’on est, ce qu’on vit, ce qu’on crée et ce qu’on offre et ça donne aux autres le bonheur de faire une différence pour nous.

 

La pratique

Et vous, quelle est votre expérience de votre vraie grandeur? Quel moment vous a marqué?

Est-ce un moment où vous avez dépassé une résistance pour vous ouvrir à quelqu’un ou à une nouvelle expérience?

Un moment où vous avez pris un risque pour créer ou exprimer quelque chose de nouveau?

Un moment où vous avez été fidèle à vous-même quitte à perdre?

Un moment où vous avez lâché prise pour contribuer à une relation?

Un moment où vous avez osé montrer et offrir plus de vous-même?

Un moment où vous vous êtes enlevé du chemin par amour pour quelqu’un ou pour un projet?

Un moment où vous vous êtes ouvert au lieu de vous fermer?

 

– Qu’est-ce que vous avez lâché, exprimé, vécu ou offert?

– Qu’est-ce qui vous permis d’être dans votre vraie grandeur?

– Comment vous êtes-vous senti?

– Qu’est-ce que vous avez accompli?

 

 

Que diriez-vous de faire un pas vers la grandeur de votre coeur pour partir l’année du bon pied?

Est-ce qu’il y a une situation, un projet ou une interaction, dans laquelle vous pourriez faire un pas maintenant, pour libérer un peu plus la vraie grandeur de votre coeur?

Demandez-vous:

– et si ce que je rencontre ne voulait rien dire sur ma valeur personnelle, si ça n’avait pas rapport avec le fait que je suis correct ou pas, bon ou pas,

qu’est-ce que je me permettrais, qu’est-ce que j’oserais pour répondre aux désirs, aux élans et aux inspirations de mon coeur en liberté?

 

Donnez-m’en des nouvelles, la grandeur du coeur c’est contagieux!

Et si vous avez d’autres exemples de vraie grandeur, faites-les moi parvenir…

 

 

Publicités

6 réflexions sur “Pourquoi la vraie grandeur vient-elle du coeur?

  1. Gian

    Denise, je me souviendrai toujours la fois où je me suis écouté en relation avec mon père. Avec notre travail, j’ai pu graduellement ouvrir vers lui et prendre conscience de ce qui nous gardera toujours en désaccord. Mais je me souviendrai toujours la fois où j’ai vraiment suivi mon coeur, que je lui ai fait toute la place pour vraiment dire à mon père combien j’ai de la peine quand il me traite sans respect. De vraiment prendre conscience de ce que mon coeur désirait à ce moment-là et de prendre mon courage à deux mains pour lui dire ma peine….c’est un des plus beaux moments que j’ai pu vivre avec lui. Peu importe comment il aurait pu réagir, je n’y attachais plus d’importance, je devais prendre soin de moi et de mon coeur. Et depuis ce jour-là, je sais que mon rapport avec moi-même a vraiment changé. L’importance pour mon coeur et de mon petit Gian de s’exprimer dans ma vie venait de connaître un nouveau tournant. Cela a vraiment affecté mon désir de continuer de vouloir prendre plus de risques dans tout ce que j’entreprends, de prendre plus de chances et ma vie ne semble plus être quelque chose que je contrôle(même si j’essaye encore par bout :)!!!).

    C’est comme si je vis plus au service de mon coeur, à son épanouissement…. merci à toi et au coeurcréateur Denise!!!….je vous aime beaucoup!!
    Gianxxx

    • Denise Noël

      Merci de nous donner cet exemple avec ton père Gian!
      C’est pas évident de s’ouvrir comme ça à son père, je suis contente que ça vous ait rapprochés.
      Mais ce qui est fort là-dedans c’est qu’une fois que tu as accepté ton besoin et ta peine, la réaction de ton père a perdu son pouvoir sur toi et tu as retrouvé ta liberté et ton ouverture.
      Et, le coeur ne nous trahit pas, il est toujours là quand on fait appel à lui :)))!
      Denise xx

  2. Pierre Lescarbeau

    Allo Denise,

    Je me souviens il y a près de deux ans maintenant, suite à notre travail ensemble, j’ai décidé de quitter la business que je faisais avec ma conjointe depuis 10 ans. Ce n’était pas quelque chose que j’aimais faire et je le fesais plus pour être le « bon gars » et j’étais malheureux (ma conjointe aussi). Depuis je fais le travail que je veux que j’aime plus que tout au monde et ma conjointe à trouver aussi sa place dans SA business sans moi, elle a gagné son indépendance…

    Oui Denise, tu as bien raison, si on écoute notre cœur malgré nos peurs, le vrai miracle se produit.

    Merci Denise, sans toi je n’y serais jamais arrivé!

    Pierre xxx

    • Denise Noël

      Merci et Bienvenu Pierre! C’est un bel exemple de courage, le courage de perdre l’approbation ou l’amour de l’autre pour être fidèle à ce qui t’anime et t’allume réellement
      et contrairement à ce que tu craignais, ça vous a rapprochés en bout de ligne!
      Denise xx

  3. Marie-Paule

    Merci Denise,
    C’est incroyable, j’aurais du lire ça au début de la semaine, j’aurais eu le mode d’emploi tout simple
    pour me tasser rapidement du chemin et suivre
    mon intuition, afin de contribuer à un projet!
    Merci Denise, ton billet me permet de mesurer la vraie valeur de ça, ce que ça veut dire et ce que ça apporte aux autres, à nos projets et nous même.
    Marie-Paule xxx

  4. rose

    bonjour et merci Denise,

    l’année 2013 s’est terminée pour moi dans de la grosse houle, bien du remue-ménage, mais nécessaire! me tenir debout, être fidèle à moi, quitte à perdre…. et j’ai perdu. mais curieusement, perdre ainsi en se tenant au plus près de ce qui me tient à coeur a été moins difficile que je pensais. la peine est là, je l’embrasse, mais il y a une place solide en moi qui me remercie et te remercie parce que je me sens à une place juste. C’est un espace tout chaud en moi et je m’y sens plus droite, je sens que je peux compter sur moi et ça me rassure. merci d’être là Denise, sur ce chemin où toutes les vérités sont les bienvenues. ça me donne le goût vraiment de l’explorer encore plus!
    xxx
    rose

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s