L’art de ne rien faire!

 

 

 

IMG_0134

Chers lecteurs et lectrices, pour mon dernier billet avant de vous revenir à l’automne,  je vous suggère celui que j’ai publié l’année dernière sur l’art de ne rien faire, pour jouir du moment et se régénérer.

Le voici donc!

 » Rien ne me vient.

Quand je pense à vous écrire un dernier billet avant les vacances, c’est le blanc total !

Ah bon ?! J’essaie quand même d’écrire quelques lignes, mais le cœur n’y est pas. Elles sont aussi juteuses qu’un noyau d’olive au soleil. Ah bon ?!

Au détour d’une marche, j’entre chez Renaud-Bray et mes yeux tombent sur le dernier livre de Dany Laferrière, L’art presque perdu de ne rien faire.

Je sors du magasin. Une évidence se faufile jusqu’à ma conscience : Denise, tu en as assez fait, c’est le temps de laisser reposer ta terre qui a donné beaucoup de fruits ces derniers mois.

Ah !? C’est drôle, le matin même, j’aidais une participante à accepter de se reposer et se déposer après des efforts soutenus…

J’ai besoin d’une pause créatrice et amoureuse. C’est le temps de pratiquer l’art presque perdu de ne pas écrire un billet. C’est ça me dépasser pour l’instant.

Une fois de plus, en disant « oui » à ce qui est là pour moi, j’ai découvert un filon d’or.

Il a l’air d’un p’tit rien tout nu ce filon, mais il est plein de sens et de douceur.

C’est ce que je vous souhaite aussi pour vos vacances d’été : de vous offrir des plages de temps au ralenti, des oasis de farniente où, les yeux dans le vide, vous ne ferez surtout rien d’intelligent, d’évolutif ou de productif.

Des havres de ‘ne pas déranger s-v-p, je suis occupé à ne rien faire’ où vous allez juste être.

Ça peut être en regardant par la fenêtre la pluie qui tombe doucement, en prenant une marche au pas de tortue pour boire l’air frais ou la beauté du paysage, en faisant les yeux doux aux motifs de votre tapis de Turquie en vous tournant une couette de cheveux autour du doigt, en flattant votre chat, votre chien, votre amoureux (se).

Ces moments sont régénérateurs et, contrairement à ce que nos contrôleurs ou nos perfectionnistes nous font croire,  ils sont aussi générateurs de sang neuf, de vie nouvelle.

Voilà ! Je vous souhaite des belles et bonnes vacances en compagnie de vous-même et de ceux que vous aimez ! »

 

Publicités

10 réflexions sur “L’art de ne rien faire!

  1. Marie-Claude

    Suite à la lecture de ton billet Denise, je prends une belle grande respiration. Oh que oui pour la farniente et me sortir des griffes de ma contrôlante et de celle qui veut que tout soit parfait.

    Merci pour cette invitation à ne rien faire. Avec joie!!!
    Je te souhaite de belles vacances, ressourçantes et joyeuses!
    Marie-Claude xxx

    • Denise

      Merci Marie-Claude, oui mieux vaut laisser nos parfaites en arrière quand on veut prendre le large!
      Denise xxx

  2. Joanne

    Ton message est comme une belle grosse permission bienveillante Denise. Hier soir j’avais la possibilité d’aller à un vernissage ou un concert en plein air. Finalement j’ai passé une bonne partie de la soirée sur ma galerie à parler à mon chat et à me promener entre le bien-être de ne rien faire et l’attente d’une déception à venir de n’avoir rien fait…. Comme si j’étais coupable de quelque chose.
    En lisant ton billet je me détends vraiment à l’abri de ma performante. Merci beaucoup Denise !

    Je te souhaite également de très belles vacances pleines de tout ce que tu souhaites !!!
    Joanne xxx

  3. Pierre Lescarbeau

    Je viens juste d’écrire au groupe d’impro, que je veux vivre la dolce vota, la farniente ca en fait partie non?

    Alors je vais me donner quelques doses de farniente et voir si ma douce veux me suivre dans ça…

    Merci Denise, bonnes vacances
    Pierre xxx

    • Denise Noël

      Oui c’est ça Pierre, j’espère que tu peux vivre la dolce vita avec ta douce,
      c’est une double dose de douceur :)))!
      DEnise xx

  4. Gian

    Denise ce billet me touche toujours, me donne toujours le sentiment que je suis « parfait » juste comme je suis, que je peux respirer et arrêter de m’inventer des excuses pour chercher des bibittes. Tu travailles si fort avec nous et je suis content de faire tout ce travail avec toi. Je te fais un beau hug plein de douceur et je vais en profiter pour me laisser reposer dans les bras de mon amoureuse. J’ai besoin de ne rien faire et de juste être!! un abbraccio
    Gianxxxx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s