La liberté de se planter c’est pas un luxe!

Denise Noël

Dernièrement, une participante m’a posé une question, après avoir vu paniquer le chanteur Jahmene Douglas à l’émission « The X Factor ».

« Est-ce nécessaire de vivre cette anxiété, cette terreur? La pression qu’il se met vient-elle de son Ego ? Est-ce possible que ce n’est pas sa place, ou il est appelé à se libérer pour faire ce qu’il aime tant faire ? »

Cette question a suscité des questions et des réflexions chez les autres participants du groupe, alors je me suis dit que ça risquait de vous intéresser aussi.

Ce qui me frappe quand je regarde les videos, à part le talent et le courage de Jahmene, c’est qu’avant d’entrer en scène, il respire comme une femme enceinte.

De quoi accouche-t-il donc?  De sa vraie présence, unique et vibrante, rien de moins! Quand on l’écoute chanter à la 1ère audition, on la reçoit en plein corps et en plein coeur.

Il est ouvert et il nous offre généreusement ce qu’il est à travers sa voix et son expression.

Dans les auditions suivantes, sa panique prend le dessus, il chante moins bien et il nous touche moins. Pourquoi?

Voilà un passage tiré de « Bungee, Vibrato et Tango » qui nous éclaire là-dessus. 

« En art comme en amour, nos défenses nous font mettre notre attention et nos énergies sur ce qu’on veut éviter plutôt que sur ce qu’on désire créer et offrir.

Elles nous poussent à vouloir contrôler autant ce qui sort de nous que la réaction des gens autour de nous.

Elles bloquent ainsi notre flot amoureux et créateur (créacoeur), nous empêchent d’offrir notre vraie présence, mettent un frein à nos rêves, nous volent notre joie et notre liberté d’aimer et créer.

On est en réaction plutôt qu’en créaction.

Sous prétexte de ne pas se faire rejeter, juger ou avoir, on se crispe et on se coupe du plus tendre, du plus unique, du plus libre et du plus vibrant de nous.

Une comédienne, déçue de ne pas obtenir de rôles, me confiait :

– Je ne suis jamais allée jusqu’au bout de moi parce que j’ai trop peur de l’échec, du rejet. Je n’ai jamais tout donné ce que j’avais à donner. »

À sa 1ère audition, Jahmene est allé au bout de lui-même.

Malheureusement, suite aux commentaires dithyrambiques des juges, le regard des autres prend trop d’importance.

Il passe d’un oui et à un ne pas, de l’ouverture au contrôle.

Il tombe dans l’obligation de réussir à tout prix pour éviter l’échec et, comme il le dit à un moment donné, il perd sa confiance en lui, .

C’est que son estime personnelle et son rêve dépendent du regard et de l’approbation des autres et il est tombé dans le piège Il Faut/Fuck You.

Il faut que je réponde à vos attentes pour ne pas vivre d’échec mais, vous ne m’aurez pas toutt, comme ça vous ne pourrez pas toutt me rejeter!

Son besoin de se prouver prend le dessus sur son amour du chant, sa liberté d’être et sa joie de s’exprimer alors il essaie de contrôler ce qui sort de lui.

Il perd contact avec le flot naturel et libre de sa présence et de son expression. On sent qu’il force et on ne reçoit plus son chant en plein coeur.

La pratique

Que pourrait-il faire pour revenir à un oui et?

Plutôt que de se fermer ou se pousser, il a l’occasion de s’aimer et se libérer pour chanter avec plus de bonheur.

Comment?

– En  s’engageant à poursuivre son rêve, qu’il gagne le concours ou non.

-En respirant doucement et profondément pour amener son attention dans son corps et dire bienvenue à la part de lui qui a peur de ne pas réussir avec tout ce qui vient avec :

malaises corporels, peur de ne pas être à la hauteur, peur  d’être déçu…

Ça va le ramener dans son corps, dans son coeur et dans le présent.

-En s’ouvrant ensuite à découvrir une possibilité amoureuse et créatrice dans ce qu’il rencontre.

Et enfin, en se connectant aux gens qui l’entourent qui ont le goût de sa présence. En se laissant porter par ce lien pour sortir de sa bulle fermée, là où se multiplient ses peurs.

Il pourrait alors rester ouvert, se donner librement, avec la conviction que si ça ne répond pas comme il le désire, il y a une possibilité insoupçonnée pour lui là-dedans.

Et, c’est la même chose en amour : quand nos résistances prennent les devants, on perd notre ouverture et, par le fait même, les délices des débuts.

C’est qu’on ne réalise pas qu’en se fermant, on enferme et on étouffe la part de nous la plus libre, amoureuse, ingénieuse et vivante.

Voilà! Vos réactions et vos questions sont les bienvenues.

D’ici le prochain billet, je vous invite à faire tout ce que vous pouvez pour rester ouverts à tout ce que vous vivez, c’est la clé de votre liberté de découvrir du bon, du beau et du nouveau dans tout!

Pour voir la 1ère audition de Jahmene vous pouvez aller à:

Et si vous voulez voir une des suivantes:

Publicités

16 réflexions sur “La liberté de se planter c’est pas un luxe!

  1. Marie-Claude

    Que j’aime ça ton billet Denise!! C’est tellement clair ce que tu y décris, ça me parle fort ce matin. Ça rentre comme de l’eau fraiche quand j’ai très soif.

    Tu m’as déjà dit que ce qui était en jeu en moi c’était ma volonté de ne pas me tromper. À chaque fois c’était révélateur. Ce l’est encore ne lisant ton billet même si tu parles de quelqu’un d’autre, je m’y vois.

    Je travaille tout à l’heure et je vais être attentive, plonger en moi à l’écoute de ce qui est là si je sens ma peur de me tromper. Et je vais me connecter aux autres aussi, coeur à coeur.

    Merci beaucoup,
    Marie-Claude xxx

  2. Joanne

    Même si j’avais entendu la réponse à la question initiale…. lire ce billet est une vraie leçon de vie pour moi. Merci Denise. J’ai souvent choisi à partir de ce que je ne voulais pas vivre ou ressentir et en abandonnant ce que je recherchais, ce qui m’allumait vraiment. Il y en a une en dedans enragée qui refuse de vivre l’inconfort !!!
    Heureusement ça change doucement avec ce magnifique travail des Improrelations que tu nous proposes Denise. À chaque fois que je réussis à être en création plutôt qu’en réaction comme tu l’expliques, c’est un vrai délice même si il y a de la peur ou de l’insécurité. J’ai vraiment envie de garder cette direction. Juste de l’écrire ça éveille de l’ouverture, de l’excitation et un petit vertige … Vivre à plein !!!!

    Merci Denise !
    Joanne xx

    • Denise Noël

      Merci Johanne, oui être en création plutôt qu’en réaction ça fait toute la différence, ça rend tout plus vivant et goûteux!
      Denise xx

  3. Geneviève

    Je viens juste de lire ton billet Denise et il tombe À point! J’aime quand tu écris qu’il faut accepter la possibilité de se tromper et qu’on peux poursuivre notre rêve quand
    Même, ça m’allège. Merci
    Geneviève

    • Denise Noël

      Bienvenue Geneviève! La légèreté d’être ça fait tellement de bien et accepter la possibilité de se tromper ça fait qu’on se prend moins au sérieux, ouf!
      Denise xxx

  4. Carlo

    Bonsoir Denise
    j’avais lu ton billet plus tôt cette semaine, mais je n’avais pas pris le temps de bien le laisser entrer(je me demande pourquoi??….).
    En relisant ce soir, je me rends compte combien cette énergie du Il FautFuck You est entrin de me couper de mon flot créateur…et de ma copine.
    J’ai l’impression de vouloir fuir tout le monde, mais j’ai le sentiment que je me fuis moi même…
    Je vais prendre le temps de respirer ce soir et de me ramener à mon coeur. Je pense que ça va me faire du bien. Merci pour ton billet…il tombe toujours à point 😉
    Gian xx

  5. Carlo

    Denise je viens tout juste d’aller voir la dernière vidéo de Jahmene.
    Il chante une chanson des Fugees que j’adore et il l’a chante avec beaucoup de simplicité et il semble en faire moins….mais je sens tellement plus… hummmm… comme tu me le répètes si souvent…simple ça goûte si bon…
    bonne soirée
    Gianxx

  6. Pierre Lescarbeau

    Merci Denise

    S’engager sans avoir la certitude de gagner… Ca fait échec au too much ça!

    Ca tombe a point pour moi ces temps-ci.

    Pierre xxx

    • Denise Noël

      Ahhh, les too much qui veulent gagner à tout prix, mon dieu que ça nous coûte cher: notre joie, notre liberté d’être et notre aptitude à nous aimer avec tout ce qu’on est!
      En fait Pierre, plus on est en paix intérieurement avec la possibilité de ne pas l’avoir l’affaire, plus on peut s’engager, se donner à fond et investir nos plus belles ressources dans ce qu’on fait.
      Denise xx

  7. Samuel

    Merci Denise,

    À travers Jamhene, je me vois dans mes deux extrêmes: quand je donne ce que j’ai de plus beau à supporter ce que j’entreprend et quand je cherche l’approbation en tentant de performer et de me prouver.

    J’attend aujourd’hui des commentaires sur un projet important et ton billet m’aide à me détacher de mon désir de performer et de recevoir le feedback pour la possibilité créacoeur qu’il représente.

    Merci, comme toujours, ton billet tombe pile et me ramène à l’essentiel !

    S

    • Denise Noël

      :0)))), ça me fait plaisir Samuel que ça te permette d’être ouvert à découvrir des belles possibilités dans le feedback que tu vas recevoir.
      Denise xx

  8. Eugénie

    Merci Denise!
    J’ai lu ton billet en début de semaine et il m’a accompagnée tout au long de la semaine, de façon subtile.

    J’aime ça quand tu dis: « En art comme en amour, nos défenses nous font mettre notre attention et nos énergies sur ce qu’on veut éviter plutôt que sur ce qu’on désire créer et offrir. »

    Ça résonne à point! Mon conjoint et moi sommes dans le processus d’adopter un enfant et c’est fou toute l’énergie mentale que j’ai perdue à faire la liste de tout ce que « je voulais éviter » comme situations avec l’enfant à venir! Une liste sans fin. Quelle pression ça met sur l’enfant à venir… et sur nous! Hier et aujourd’hui, je me suis concentrée sur ce que j’avais envie de créer comme relation avec cet enfant, cette intimité, ces échanges, cette famille. ça goûte meilleur… et ça fait lâcher ma contrôlante qui voudrait tout savoir d’avance et tout prévoir:)

    merci Denise

    Eugénie XXX

    • Denise Noël

      Bienvenue Eugénie, j’aime toujours savoir comment vous appliquez ce que j’écris aux situations concrètes de vos vies!
      Cet enfant sera chanceux de vous avoir.
      Denise xx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s