La recette pour multiplier vos joies!

Denise Noël


Avez-vous le goût que je vous raconte une belle histoire vraie? Oui? La voici!

Un jour qu’il poussait à fond de train le fauteuil roulant de son fils paraplégique dans la vingtaine, un père remarque la joie pure qui pétille dans ses yeux et illumine son visage.

Devant ce bonheur, ce papa, malgré ses cinquante ans, sa bedaine avancée, ses muscles mous et son peu d’entrain pour le sport, décide de s’entraîner pour pouvoir le pousser dans des course en fauteuil roulant.

Surpris, il réalise qu’en se dépassant ainsi pour répondre à la joie de son fils, il fait d’une pierre trois coups:

il vit une plénitude inespérée, se découvre un potentiel insoupçonné et son fils s’épanouit comme jamais.

À un moment donné, il va se faire examiner par un médecin qui lui annonce qu’avec le coeur qu’il a, s’il n’avait pas fait cet entraînement, il serait probablement déjà mort.

La beauté de l’histoire, c’est que, ni papa, ni fiston, n’auraient pu vivre cet épanouissement mutuel exponentiel, s’ils ne s’étaient pas ouverts pour se laisser toucher, inspirer et transformer l’un par l’autre, même si ça les sortait de leur zone de confort.

Ce n’est pas étonnant, car les ressources naturelles de notre être prospèrent dans l’ouverture et s’appauvrissent dans la fermeture.

Voilà pourquoi, ouvrir notre cœur nous donne accès à une source plus puissante et abondante de liberté, d’amour, de joie, de vie et d’inspirations créatrices.

Voilà pourquoi aussi, nos interactions sont la voie par excellence pour libérer le meilleur de nous.

Quand on sait comment les aborder, elles nous permettent d’élargir notre horizon et notre palette de couleurs, de délier notre esprit, décupler notre vitalité, laisser nos élans prendre de l’ampleur et retrouver notre capacité d’émerveillement.

La clé de cette ouverture ?

Accepter notre besoin les uns des autres pour libérer le potentiel inespéré qui dort en chacun nous.

Cette acceptation n’a rien à voir avec le besoin de contrôle qui nous pousse à répondre aux attentes des autres pour qu’ils nous trouvent fins, bons, beaux, et éviter toute possibilité d’être rejetés, jugés ou blessés.

Dans le premier cas, ça se passe dans la liberté, la gratuité et en beauté.

Dans le second cas, ça se vit dans la contrainte, la fermeture et ça coûte cher à tout le monde.

J’ai souvent la chance de voir cette beauté rayonner sur le visage de mes participants quand ils vivent la joie libératrice de s’ouvrir pour offrir leur pleine présence sans barrières et sans agendas.

Et vous, êtes-vous prêts à ouvrir votre cœur pour voir le visage de vos proches s’illuminer d’une joie contagieuse qui vous épanouira en retour ?

La pratique

Il y a toutes sortes de manières de participer à cette chaîne de libération et d’épanouissement mutuels.

D’abord, en laissant votre coeur se gonfler de gratitude pour ce que votre entourage vous apporte et en lui exprimant l’heureux effet qu’il a sur vous.

Cet élan amoureux pleinement ressenti va vous ouvrir plus grand, vous mettre en accord avec votre réalité présente, vous permettre de jouir de ce qui est bon et libérer votre plus belle qualité de présence.

Pour ça, vous devez prendre le temps d’exprimer concrètement l’effet bénéfique qu’il a sur vous: ce que ça soulève, ouvre, touche en vous, ce que ça vous permet de ressentir ou de vivre.

Vous faites ainsi d’une pierre deux coups :

vous contribuez à la joie et à l’épanouissement des autres en leur révélant ce qu’ils vous font vivre de bon et vous amplifiez votre bien-être et vos richesses intérieures en le reconnaissant, en le recevant et en le partageant.

Pour l’activiste Joanna Macy, la gratitude est un acte révolutionnaire parce qu’il va à l’encontre de notre société d’hyper-consommation qui génère de plus en plus d’insatisfaction, de destruction de nos ressources naturelles et d’isolement.

Voici d’autres formes que peut prendre cette ouverture :

– offrir votre pleine attention et votre plus belle présence à votre entourage

– répondre avec coeur à son besoin de soutien par un sourire, un geste, une écoute, un élan

– lui offrir votre vulnérabilité, votre vérité, vos élans dans l’intention d’être pleinement présent(e) à vous et à lui

– aller dans l’inconnu et suivre vos inspirations pour créer des liens plus vivants et créateurs

– dépasser vos jugements et vos zones de confort pour contribuer à son épanouissement.

Si vous reprenez chacune des phrases ci-dessus en l’appliquant à un projet créateur, une expérience que vous avez, un milieu où vous travaillez ou vivez, vous serez surpris ce que vous allez découvrir…

Des p’tites nouvelles

Ceci est mon dernier billet avant l’été. Je prends congé de devoir pour me reposer et me concentrer sur mes autres projets et vous reviendrai en septembre prochain.

D’ici là, si vous voulez apprendre comment aborder vos interactions pour libérer votre plein potentiel, inscrivez-vous au prochain groupe d’Improrelations qui aura lieu les 29 et 30 septembre 2012 en m’écrivant à : info@improrelations.com.

Vous pouvez aussi lire la section FAQ sur ce blogue au-dessus de ma photo.

Merci de votre participation, vous m’avez beaucoup inspirée et soutenue par vos commentaires et vos questions.

Grâce à vous mon prochain livre sera encore plus près des besoins des gens!

Portez-vous bien: aimez, créez, jouez et laissez-vous aller pour la plus grande joie de tous!

Publicités

10 réflexions sur “La recette pour multiplier vos joies!

  1. Au juste moment arrive ce billet chère Denise

    En effet, depuis quelques jours je vis de l’abondance dans des projets artistiques, mais aussi relationnels alors votre billet du jour m’accompagne à merveille dans mon défi d’accueillir convenablement cette abondance qui a été peu habituelle dans ma vie jusqu’à ce jour.
    Merci et très bon été

  2. Eugénie

    Que c’est bon de te lire Denise! Depuis quelques années, un pas à la fois (parfois un pas en avant, parfois sur le côté, parfois en arrière!) je peux constater de visu à quel point ma vie est enrichie par ces pratiques. Je goûte plus souvent à cet état de liberté et de folie créatrice… remplies de toutes les possibilités.
    Merci Denise XXX

  3. Carlo

    Bonsoir Denise
    la fatigue physique et mentale des dernières semaines avait besoin de lire tes belles paroles douces.
    Je travaille fort pour essayer de tout faire par moi-même et de m’isoler, mais ton ouverture de coeur me fait trop de bien!! Vivre dans l’amour, c’est vraiment plus juteux et vivant.
    Merci encore pour nous éclairer, pour ton amour et ton soutien. J’ai hâte qu’on se revoit et je t’embrasse fort fort. Profites pleinement du soleil!!
    Gianxxx

    • Denise Noël

      Bienvenue Carlo, oui l’amour c’est juteux, vivant, doux et ça fait tellement plus de bien que de s’isoler dans sa tour de contrôle pour s’arranger tout seul.
      Bon repos dans l’amour
      Denise xx

  4. Eva

    J’ai tellement la sensation que le dépassement est une clé importante pour moi, il me fait sortir des ornières du « tout cuit, tout maîtrisé, tout facile, tout prévu que tout va aller dans le sens connu donc pas de danger… » bref l’ornière du « pas de vie, pas de nouveau, pas de création!!!!
    Aussi il y a la notion d’effort qui y est reliée et que je n’ai pas cultivé très fort dans ma vie à date.
    Or, les joies du dépassement, telles que je commence ci et là à les goûter, sont tellement plus vibrantes et profondes que celles du rayonnement de l’ego; quand je me dépasse, je redeviens une enfant qui découvre, une femme qui s’assume, je me sens engagée, je me sens légitime, je me sens mériter la vie…

    Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
    Eva

    • Denise Noël

      Exactement Eva, merci de nous livrer les bienfaits profonds et variés qu’a le dépassement sur toi versus les calories vides de l’ego!
      Denise

  5. Marie-Claude

    La révolution par la gratitude, mmmhhh!
    Ouais, ça me parle beaucoup ton texte Denise. Je pense à tous ces moments où je ne donne pas de moi, où je ne veux pas avouer ce que j’ai reçu pour ne pas donner de crédit à l’autre… Ça goûte tellement meilleur la gratitude.

    Je m’en vais déjeuner avec une amie, ça va être une belle opportunité de « lui offrir ma vulnérabilité, ma vérité, mes élans, dans l’intention d’être présente à moi et à elle ».

    Merci Denise pour la vérité, l’amour et le soutien que tu apportes dans ma vie! Bonnes vacances d’été!
    Marie-Claude xxx

    • Denise Noël

      Bienvenue Marie-Claude! Et oui les gens sont toujours étonnés de réaliser à quel point ils se privent de ce qu’il y a de meilleur quand ils
      ne donnent pas aux autres l’importance qu’ils ont dans leur vie.
      Ahhh! Cette fameuse résistance à avoir besoin les uns des autres parce que ça nous rend vulnérables!
      Pourtant ça nous libère tellement des travaux forcés de l’ego, de notre besoin de nous prouver
      et de notre isolement, en plus de nous donner accès aux ressources insoupçonnées de notre vraie nature.
      Passe un bel été aussi
      Denise xxx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s