Ouvrez et on vous répondra!

(photo d’une porte à San Miguel De Allende)

Une femme, surprise de déboucher sur une joie inespérée, m’avoue que dans ses pires moments elle sentait ma conviction que le paradis n’était pas loin.

Un participant me demande si, quand il était au cœur de ses conflits avec sa femme, je doutais qu’ils allaient aboutir au bonheur amoureux qu’ils vivent maintenant?

Pour les 2, j’ai la même réponse : je ne suis ni superwoman, ni témoin de Jéhovah,  mais je suis téléguidée par les possibilités créacoeur qui, derrière chaque adversité, chaque malaise, chantent en sourdine la mélodie du bonheur.

Je suis aussi soutenue par la certitude que nos difficultés ne sont ni les tests d’évaluation ou de dévaluation personnalisés, ni des claques sur le bord d’la tête pour nous punir de ne pas avoir été gentils, ni des sales tours de cette chienne de vie, ni un mauvais karma qui nous colle aux fesses !

Et je crois, pour l’avoir vérifié encore et encore depuis plus de 35 ans,

–         que tout ce que la vie nous présente contient une possibilité de libérer notre vraie nature amoureuse et créatrice

–         que chaque expérience est une porte d’entrée vers du beau, du bon et du nouveau

–         et que quand ça répond pas dehors, c’est le temps d’ouvrir en dedans !

Oui, je sais, c’est pas évident d’adopter ce point de vue quand on voit ses projets s’écrouler, ses amours se gâcher ou ses conflits s’envenimer.

Je le sais parce que je me suis moi-même retrouvée dans des situations impossibles, cauchemardesques même (du genre qu’on voit à la télé en se disant qu’on est donc chanceux que ça ne nous arrive pas !).

La part de moi, qui ne voit pas plus loin que le bout son nez, me dit alors de pas charrier, y’en a pas de maudites possibilités amoureuses et créatrices, tout ce qu’il me reste à faire c’est aller m’étendre sur l’asphalte pour dormir, me boucher le nez en attendant que ça passe ou résister de toutes mes forces contre ce qui m’arrive.

Quand, malgré cette voix, je m’arrime à mon intention de découvrir du bon, du beau et du nouveau dans ce que je rencontre, les portes de mon cœur et de mon esprit s’ouvrent et d’heureuses possibilités entrent dans ma vie!

C’est pas surprenant car cette intention me sort des fermetures, des reproches, des prévisions catastrophiques, des jugements et de la tendance à la victimisation de mon mental crispé sur ses peurs et ses illusions pour me connecter au potentiel créateur et amoureux de ma vraie nature.

Ça me permet de m’ouvrir avec cœur et curiosité à ce qui m’habite et m’entoure.

Je peux alors m’aimer plus profondément, accéder à des ressources insoupçonnées, recevoir du soutien et découvrir des possibilités qui me libèrent et me comblent.

Les pratiques que je suggère dans Le Cœur Créateur et mes billets précédents vous connectent toutes à cette intention créatrice et cette attitude du cœur.

D’ailleurs, ces deux complices sont essentielles pour extraire les richesses captives du pire de nous : jalousies, haines, manques d’intégrité, mépris…

Je suis toujours profondément touchée quand un ou une participant(e) a le courage de faire face ainsi à un de ces aspects peu reluisants pour libérer la vraie générosité, la beauté, la bonté, le rayonnement et la vitalité qui y sont coincés.

Ouf, plus besoin alors de  faire semblant ou de se forcer pour essayer d’avoir l’air à l’aise, authentique, libre, inspiré, amoureux! Ça émerge naturellement.

J’ai eu le privilège d’en être témoin ce samedi, dans un groupe d’improrelations qui se poursuit depuis l’automne.

Ça me réjouit de voir, à chaque fois, la reconnaissance, l’amour, la joie qu’expriment les autres participants devant ce que cette personne apporte et dégage de bon et de beau pour tout le monde.

Et, je me trouve chanceuse de vivre des moments où, comme à la fin de cette journée, on baigne ensemble dans un silence riche et plein d’une présence vibrante, amoureuse, régénératrice.

La pratique

Êtes-vous prêt(e)s à adopter cette intention et cette attitude pour ouvrir la porte qui donne sur les possibilités du Cœur Créateur ?

Alors, vous pouvez faire les 4 pratiques suivantes qui vont vous ouvrir le cœur et l’esprit.

Répétez-les en portant attention à ce qui se passe en vous, jusqu’à ce que vous sentiez une ouverture, un changement dans votre corps, votre attitude, votre esprit.

Ça peut prendre quelques répétitions mais si vous persévérez, vous sentirez un bien-être, une libération, un élan, une vitalité, une inspiration, une paix ou un espoir neuf.

Prenez d’abord une profonde respiration, puis:

dites Oui, je me permets de découvrir du bon, du beau et du nouveau dans ce que je vis,

dites Bienvenue à ce que vous ressentez dans votre corps en posant doucement la main à cet endroit pour le recevoir avec cœur,

faites des ôôôh curieux et émerveillés en portant attention à ce qui se passe en vous et autour de vous,

écoutez les gens qui vous entourent avec curiosité et réceptivité, en disant intérieurement ces mots en présence de ce qu’ils vous expriment.

Publicités

13 réflexions sur “Ouvrez et on vous répondra!

  1. Carlo

    hummmmm…merci Denise pour ce petit délice. En faisant la pratique ce matin, je me suis senti tellement mieux et plus déposé. Bonne journée!!
    gianxxx

  2. Ursula

    En lisant ton billet Denise il me revient ce moment de silence plein, joufflu, douillet, dense, confortable. Mon dieu que c’était bon!!!! Merci!!!

  3. Pierre

    Denise, cette journée de samedi m’a tellement fait de bien. Moi qui ne pensait jamais faire partie de ce genre de groupe. Me voila en amour avec lui!

    Ce que j’apprécie le plus Denise c’est que je peux y aller à mon rythme et avancer avec tout le monde. ouvrir de plus en plus.

    Merci de nous avoir donné ça Denise

    Pierre xxx

    • Denise Noël

      Bienvenue Pierre,
      je suis heureuse que tu sois là et qu’on puisse profiter de ta présence.
      Chacun apporte sa couleur particulière, c’est ce qui fait la richesse du groupe.
      Denise xx

  4. Eugénie

    J’ai plusieurs flashbacks de cette journée mémorable… des petits moments magiques. Je m’en nourris.

    Un des points forts qui m’habite encore et encore… c’est l’épisode entre Denise et … qui ne voulait plus faire de musique.
    Je revois à répétition le geste de Denise qui ouvre ses deux poings pour laisser place au cœur, à l’essence, à ce qui nous habite. Ça me fait pleurer, ça me libère. Je revois aussi le visage lumineux de….
    Merci! Y’a tellement de fois dans ma vie ou je me sens coincée entre le « il faut que… » et le « fuck you, je ne vous donnerai rien de moi ». cette image reste imprégnée.

    • Denise Noël

      C’est bon d’entendre que tu continues de te nourrir de ces moments.
      Moi aussi je reste imprégnée de plein de beaux moments avec vous, des moments où votre vraie présence se libère, où vous devenez rayonnants et aussi drôles, enjoués et tellement vivants!
      Un beau mélange d’amour et d’humour…
      Denise

  5. Rose

    merci Denise,

    la description que tu fais de ce moment silencieux si riche à la fin de votre journée, M,en a rappelé aussi de bien beaux et de bien précieux toujours avec toi mais dans un autre groupe! C’est incroyable la force et le pouvoir amoureux qui circulent quand on est branché sur cette intention créacoeur, merci Denise de partager ce savoir unique et grandiose.
    à vous tous et toutes du groupe de samedi, longue vie à vos coeurs créateurs! J’ai été ému par vos partages!

    • Denise Noël

      C’est vrai Rose, ces moments précieux se recréent d’un groupe à l’autre avec chacun leur saveur et leur couleur propre.
      Comme tu dis c’est l’intention créacoeur qui est à l’oeuvre.
      Ça me réjouit de lire tes souhaits pour l’autre groupe.
      Denise

  6. Marie

    Lundi j’étais toute excitée de recevoir ton blogue. Je le lis et je fais la pratique de façon un peu distraite parce que je n’étais pas seule en me disant que j’allais la refaire plus tard. Un peu une façon de me défiler je crois. Mais je me suis fais prendre dans le détour parce que ta dernière phrase est restée collée « écoutez les gens qui vous entourent avec curiosité et réceptivité, en disant intérieurement ces mots en présence de ce qu’ils vous expriment « . Dans l’après-midi avec une de mes clientes en coaching ça m’est revenu et je l’ai essayé. Ça complètement changé la qualité de ma présence. Je suis passée de la coach un peu trop tout much à la personne qui ne savais pas trop et qui se laissait portée par notre interaction. Le coeur s’est ouvert et l’inspiration a coulé comme une petite source chaude et sans prétention. Ça goûtait pas mal bon pour moi et pour ma elle. Ce qui m’a surpris le plus c’est quand elle m’a même dit, eh! que t’es pas pareille quand tu parles comme ça. Je me sentais toute petite, ben ordinaire et à ma place et c’était bien meilleur comme ça.
    Merci Denise!!!! xxx et bravo à tout le groupe que je ne connais mais ça l’air bon en maudit. Vous m’avez convaincu de faire partie d’un tel groupe moi qui avait si peur avant. Merci!!! et bonne continuité.

    • Pierre

      Bonjour Marie,

      On ne se connait pas et j’ai simplement le goût de te dire fonce et vas voir ce qu’il y aura de beau et de bon pour toi dans ce groupe d’improrelation! Il y a quelque chose, ça c’est certain.

      Bonne continuité!

      Pierre

    • Denise Noël

      Merci Marie de nous faire part de ta belle expérience, je suis heureuse de que cette pratique t’ait inspirée une nouvelle qualité de présence et d’écoute en coaching.
      Denise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s