ÔôôH… HAAA… MMM!

Samedi matin 7:00. Aïe, je n’ai toujours pas trouvé une pratique créatrice pour surprendre et ouvrir les sept participants qui arrivent tantôt pour leur journée d’Improrelations ! Suspense…

J’ai deux choix : je me mets en mode torture mentale du genre Gestapo pour tarés, ou j’accepte l’inconfort de ne pas savoir pour rester curieuse et réceptive comme un enfant devant la fée des étoiles.

J’opte pour la fée des étoiles et répète quelques fois sur un ton émerveillé : ôôôh, je me demande ce qui peut émerger de beau, bon et nouveau de cette situation !?

Je revois dans un éclair le visage inquiet d’une participante, en quête d’une voie qui a du cœur pour exprimer ses talents : je n’ai pas de plan, je ne sais pas où je dois aller, je me sens perdue...

Je me répète ce que je lui ai répondu: c’est parfait, tu n’es pas supposée le savoir d’avance ; sur cette voie du cœur créateur, les inspirations viennent au fur et à mesure, dans le flot de nos actions et nos interactions ; si on veut des garanties dès le départ, on fait du réchauffé, du forcé ou de l’éteint.

Bon, me voilà enfin en état de découverte amoureuse, de jeu et d’abandon : essentiel pour libérer les hormones du bonheur et découvrir des possibilités inespérées dans ce qui m’habite et m’entoure!

Au bout d’un moment, j’ai un élan : écouter le dernier CD de Sylvie Laliberté.

Je mets une chanson au hasard, ‘Les petits chemins’ : Moi je l’aime bien ce p’tit chemin entre nous, Tous ces p’tits cailloux disposés dans la maison, J’les ai placés un peu partout jusqu’au salon, Pour ne pas oublier de sauter vers toi… Moi je l’aime bien ce p’tit sentier en papier… Tu es mon lieu préféré sur terre.

La fraîcheur de cette chanson me réjouit et m’allume.

Ôôôh ! Sans crier gare, des mini cailloux d’inspirations surgissent pour faire un p’tit chemin entre mes participants et moi.

Dans un clin d’oeil, j’entrevois les cœurs colorés de ma collection à la queue leu leu sur le plancher où a lieu l’atelier : un joyeux sentier pour entrer dans l’espace du Cœur Créateur et sauter les uns vers les autres.

J’ai une bouffée de gratitude pour le courant de vie allègre et généreux qui me porte maintenant.

Je suis passée de l’inconfort de l’inconnu, à l’acceptation de ne pas savoir, à l’abandon à la découverte amoureuse, à l’inspiration vibrante.

Une impulsion jumelle m’arrive sur le chapeau des roues : mettre des papiers sous les plus gros cœurs avec des mots qui décrivent la qualité de présence à offrir (à soi et aux autres) pour être bien.

Des mots doux comme ouverture, émerveillement, abandon, gratitude, authenticité, humilité ou tendresse se retrouvent cachés sous des cœurs: des à trésors à découvrir.

En les plaçant, j’accouche d’une autre idée : Ôôôh, je pourrais ajouter un son ou un mot pour concrétiser ces qualités :

Oui et : l’ouverture et le consentement à créer et aimer à partir de tout

Haaa : l’abandon qui nous connecte au corps

Bienvenue : l’authenticité libératrice

Oôôh : la curiosité émerveillée

Et c’est parfait (tel que c’est) : la simplicité de l’humilité

Mmmm : la tendresse de l’acceptamour

Merci : la gratitude qui nous permet de recevoir ce qui est bon

Quand on les dit en leur injectant de la vie, du cœur et du sens, ces mots nous font passer de bornés bloqués à génies au grand cœur !

Oups, un quadruplet imprévu arrive pour compléter la famille ! Au moment où le premier participant prend un mot au hasard, je m’entends l’inviter à le dire chaque fois qu’il s’exprime dans le groupe.

Je ne m’en doutais pas, mais ça allait changer la couleur et la saveur de notre journée.

À travers ces mots simples et vivants, est entré dans le groupe un vent de légèreté, de surprise, de douceur, de liberté, de joie, de folie créatrice, d’humour, de bonté…

Pour vous donner une idée, imaginez les ouvertures salutaires et les heureux renversements qu’on peut vivre en disant avec émerveillement : ôôôhh, je me sens bloqué… ou d’un ton tendre : mmm que je suis fâché… ou avec gratitude : je me sens tellement impuissant, merci !

Ces mots ont improvisé des p’tits chemins radieux entre nos corps, nos cœurs et nos esprits.

Ils nous ont aidés à transformer nos oppressions, frustrations et déceptions en dons et à devenir mutuellement nos lieux préférés sur terre.

La pratique

Que diriez-vous d’infuser vos vies d’une douce magie, en choisissant un de ces mots pour rencontrer tout ce que vous vivez à partir de votre génie créateur et amoureux ?

Alors, faites-le avec cœur et curiosité pendant 10 minutes, une heure, une journée pour donner un second souffle à vos expériences et vos interactions.

Au début votre mental isoloir va sûrement rouspéter mais si vous persistez vous serez surpris de ce que vous découvrirez.

Oui et, j’espère que je vous ai donné le goût de faire cette pratique. Ôôôh que je suis curieuse de savoir ce que ça va vous faire vivre … Mmmm, je serai heureuse d’avoir de vos nouvelles. Bienvenue à toutes vos expériences et vos questions. Et c’est parfait si vous ne voulez pas m’en donner ! Haaa, je m’abandonne à ce qui va venir ou non. Merci pour tout !

Publicités

15 réflexions sur “ÔôôH… HAAA… MMM!

  1. Oui et:
    Sera mon mantra d’acceptamour, car comme c’est souvent le cas votre billet arrive à point dans ma vie actuelle.
    Je commence à « faire connaissance » avec un il tout neuf et depuis que ce petit chemin a commencé à se tracer je puise dans vos écrits pour ne pas que mon mental isoloir prenne le plancher …de ce chemin.
    Votre billet du jour vient me prêter main-forte pour demeurer dans ma vérité et ma vivance.
    Merci encore une fois.
    Du bon pour votre jour

    • Denise Noël

      Bienvenue Artemo!
      Je souhaite que ce ‘Oui et’ vous tienne doucement la main pour que cette rencontre vous amène à encore plus d’acceptamour de ce que vous vivez.
      Bonne pratique!
      Denise

  2. Eugénie

    Ôôôôôô Denise comme c’est bon de te lire ce matin. C’est comme une grande bouffée d’air frais. Tu me ramènes dans cette journée magique. Quelle différence ça peut faire ces petits mots doux avant d’exprimer ce que l’on vit. C’est comme si ça désamorçait le rouage du mental. J’ai gardé cette pratique dans mon quotidien et ça m’allège. J’y pense pas tout le temps mais lorsque je le fais ça apporte de la douceur. Depuis une dizaine de jours je suis aux prises avec un vilain rhume. J’ai multiplié les ôôôôô bienveillants en demandant à mon corps ce qui pourrait lui faire du bien. Merci de me le rappeler. Ça me permet d’être malade et émerveillée plutôt que malade et frustrée !
    Bonne journée
    Eugénie

    • Denise Noël

      Haaa, je suis contente Eugénie que ces mots doux allègent ton rhume et te donnent plus de douceur face à ce que tu vis.
      Passe une belle journée en présence des tes nouveaux complices et leurs p’tits chemins merveilleux: les ôôôh, mmmm et compagnie!
      Denise xx

  3. Rose

    Oh merci Rose,
    de ce partage inspirant! Ça donne tellement le goût de commencer mes matins différemment. Oui en accueillant ce qui est là, mais avec la petite touche en plus, de cette ouverture, de cette curiosité aimante, de ce consentement à l’abandon, de cette confiance en ce que le coeur créateur nous guidera vers le bon qui ressort de ça! Ces petits mots accompagnés de sons sentis, m’allument et je les prends en note pour demain matin! J’ai hâte de me coucher pour me réveiller avec ton exercice! D’ici là le soleil pointe et je crois bien que je vais aller en profiter et hmmmm… mener mon petit bébé en poussette, malgré son gros rhume!
    bonne journée à toi aussi
    xx
    Rose

    • Denise Noël

      Ça me fait plaisir de savoir que ces mots doux t’allument et et donnent le goût de te coucher pour te réveiller au plus vite Rose ;0)!
      Bon repos, le Coeur Créateur te fera sûrement un clin d’oeil à ton réveil…
      Denise xx

  4. Rose

    oups je me suis trompée!
    j’ai vu mon nom et l’ai bêtement recopié, mais le premier merci s’adressait bien à toi, Denise!!! mais je me remercie aussi d’avoir pris le temps de te lire ce matin, et de laisser entrer ton message d’invitation à la magie! Quel beau lundi tu nous offres!
    merci encore Denise,
    xxx
    Rose

  5. Marie

    J’ai choisi Bienvenue aujourd’hui et je vais en essayer un autre demain. Ça été bon et ça ouvert le coeur pour le reste de la journée. Voici ce qui est arrivé. De retour de vacances je faisais le ménage de mes courriels et je suis tombée sur un vidéo d’un compétiteur. D’habitude je juge et je me mets bien au dessus tellement je suis to much moi-même. Cette fois j’ai dit Bienvenue au jugement et à ma prétention en écoutant son vidéo et j’ai été touchée par ce qu’il racontait. Quelle belle surprise et ça donné le ton à ma journée.
    Bienvenue à l’humilité pour apprécier cette personne qui faisant très bien son travail et à la belle motivation de bien faire ce que moi j’avais à faire aujourd’hui .
    Merci Denise
    Marie xxx

    • Denise Noël

      Ah! Quelle belle histoire Marie, ce Bienvenue bien senti et cette belle ouverture qui a suivi.
      Merci de nous en faire part, c’est inspirant, ça donne le goût!
      Demain sera une nouvelle aventure, à suivre…
      Denise xx

  6. Pierre

    Quelle journée incroyable ce fut. Grâce à ces petits cailloux…

    Ca tombe pile pour le type de travail que je dois faire aujourd’hui, coacher une personne sans vraiment savoir d’où je pars et où je m’en vais…

    Oui et c’est parfait pour découvrir du nouveau, Ôh que ça va être bon.

    Merci Denise pour ta sagesse et tes élans créacoeur…

    Pierre

    • Denise Noël

      C’est vrai Pierre, notre dernière journée d’improrelatiosn est encore bien vivante dans ma mémoire.
      J’espère que ces mots doux vont te permettre de te sentir plus ouvert, curieux et confiant face à l’inconnu dans ta rencontre d’aujourd’hui.
      Denise

  7. Christiane Lavoie

    Bonjour Denise,

    Je viens de faire une belle expérience que je ne peux garder pour moi.
    J’avais une lettre à écrire.

    La découverte que le ÔÔÔH! que j’ai écrit en débutant ma lettre, l’a tranformée.
    Je m’explique un peu mieux. Je n’étais pas satisfaite de mon premier jet, alors je me suis reprise en commençant par : ÔÔÔH! Bonjour…

    Imagine, une lettre que je termine par:
    Que tout le bonheur du monde vous accompagne.
    Une lettre avec peu de mots, plus vivante…
    J’étais dans un autre espace,

    Merci Denise pour ce beau processus.

    Christiane

    • Denise Noël

      Bienvenue Christiane, je suis contente que les ôôôh t’aient inspirée une lettre plus vivante qui te réjouit et qui risque de réjouir ceux qui la recevront!
      Denise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s