L’inspiration du Lundi

      

 

« C’est seulement parce que l’artiste est en exploration qu’il peut ouvrir de nouveaux champs d’expérience et faire ressortir des aspects neufs et des qualités inédites des scènes et des objets familiers. »

John Dewey, Art as Experience

 

Être en exploration, ou en état de découverte amoureuse, c’est un mélange maison d’ouverture et de pré-émerveillement devant ce que la vie nous présente, pour aimer et créer en duo avec elle.

Ça nous permet de découvrir des possibilités inespérées dans ce qu’on vit et rencontre.

Il faut d’abord passer par l’inconfort de l’inconnu et du chaos.

Comme pour toute naissance, on sue en masse, on se sent souvent dépassé(e)s, on ne paraît pas toujours bien, on ne sait pas quand ça va aboutir ou si le bébé va être normal et il y a des moments difficiles (en passant, bonne fête à toutes les mamans qui sont passées par là!).

C’est là qu’on tergiverse et renâcle à profusion. Le hic c’est que lorsqu’on hésite et pense trop, nos bébés se font avaler tout rond par les excuses et justifications que notre mental isoloir, résistant à tout ce qu’il ne contrôle pas, produit en quantité industrielle à la vitesse du son.

Ces temps-ci, je passe par là souvent parce que j’explore des terrains inconnus. J’apprends à créer la musique de mes chansons, un rêve qui me semblait inatteignable il n’y a pas si longtemps.

Pourquoi? Parce que je n’ai jamais fait ça et n’ai pas appris la musique. En plus, je peux être assez poche merci dans toute activité qui comporte des calculs (au secours!), des mesures (c’est quoi ça?) et des petites choses rondes, avec ou sans queue, qui montent et descendent des escaliers à toute allure en faisant des sons qu’on doit reconnaître (hein?).

L’écart entre mon rêve et ma réalité me semblait infranchissable au départ et je ne savais pas comment le combler.

C’est en acceptant de rester en présence de cet écart, de demander de l’aide et de ne pas écouter mon mental me susurrer que j’ai les notes crochues de naissance, que le miracle s’est produit : j’ai improvisé la musique de ma première chanson et suis joyeuse comme un pinson!

Voici une pratique pour vous aider à traverser ce passage épineux.

Illustrez-le simplement sur une feuille de papier avec des mots, des images, des couleurs qui représentent pour vous le chaos, l’inconnu et vos résistances préférées. Trouvez-lui un nom évocateur.

Puis, fabriquez de la même manière le territoire où vous aimeriez vous rendre (ce que vous aimeriez être, sentir, vivre, créer). Quel est le nom de ce lieu tant convoité?

Mettez-les deux feuilles par terre et passez régulièrement de l’une à l’autre en ressentant, mimant, chantant, inventant un rap ou dansant tout ce que ça soulève en vous.

Vous voilà devenus des artistes du pré-émerveillement!

Publicités

14 réflexions sur “L’inspiration du Lundi

  1. Pierre

    Allo Denise,

    J’ai hâte de t’entendre! Tu m’as beaucoup touché avec les chansons de ton CD. Ca promets!

    Je vais faire cette pratique ce soir. Merci de ta suggestion.

  2. Carlo

    Merci pour ton texte Denise, cela m’a fait le plus grand des biens en ce mardi matin…bonne création et surtout amuses-toi!!!
    xxx

  3. Eugénie

    Wow Denise… bravo pour ton courage et ta folie créatrice. Y’a ben juste toi pour faire ça! Tu es une inspiration constante… et une invitation à sortir de ma zone de confort. Thanks! XX

    • Denise Noël

      Merci Eugénie. J’espère qu tout se passe à ton goût… et que ta zone de confort s’élargit de jour en jour…

      • Eugénie

        Merci Denise,
        Oui, tout se passe à mon goût… et mieux encore! Je suis dans une ouverture du coeur qui permet des rencontres si vraies, si cool, si nourrissantes. Une danse quoi, une disponibilité… et une prise de risques plus élevée dans mon travail. Du temps également pour faire le point intérieurement et voir des choses pas toujours confortables, mais oh! combien nécessaire. Ce voyage annuel dans la Ville Lumière est également une belle occasion pour mesurer l’ampleur des changements intérieurs. Le baromètre de la joie continue à grimper petit à petit. Merci!

      • Denise Noël

        Bienvenue à toi et à ta joie qui grandit!
        J’aime que tu parles et de ce qui se passe de bon et des choses pas toujours confortables…
        C’est en embrassant les deux pôles de la vie qu’on peut aimer et créer avec tout.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s