L’inspiration du jeudi!

 

« L’abandon inconditionnel vient quand je réalise pleinement – pas dans mon cerveau mais dans mes os – que ce que ma vie ou mon art m’a mis entre les mains est plus grand que mes mains, plus grand que toute compréhension consciente que je peux en avoir, plus grand que n’importe quelle capacité qui appartient à moi seul. »

Stephen Nachmanovitch, Free Play

 

En acceptant cette réalité, on peut s’abandonner au courant créateur et amoureux qui circule au-delà des crispations de notre petit moi contracté qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez.

On devient alors un canal pour les possibilités inespérées du Cœur Créateur, contenues dans chacune de nos interactions  – avec un projet, un malaise, un milieu, une personne, un talent…

Et, on se sent comblés et allumés au-delà de ce qu’on peut imaginer dans notre petite bulle fermée, ollé!

Pour vous abandonner à ce courant plus grand que votre petit moi plein de noeuds, posez-vous cette question :

Quel possibilité amoureuse et créatrice cherche à naître à travers mon lien avec cette personne, cette situation, cette circonstance ?

Restez curieux et ouverts à recevoir des réponses insoupçonnées sous des formes  inattendues, puis suivez la piste de ce qui vous fait vibrer…

Publicités

4 réflexions sur “L’inspiration du jeudi!

  1. …Pas dans le cerveau mais dans les os…

    Quelle belle piste organique pour plonger davantage dans le mouvement du coeur créateur, afin que toutes ces inspirations ne demeurent pas au niveau conceptuel mais prennent chair !

    Encore merci
    p.s. j’espère que vous acceptez encore les souhaits de « bonne fête », car j’imagine qu’il n’est pas question ici de date de péremption mais plutôt de date de réception de ce que la vie vous offre et vous offrira pour les temps à venir

  2. Eugénie

    … oui, oui, dans les os! C’est ce que je vis depuis quelques jours et ça goûte tellement bon. Je me sens portée… comme si j’étais un canal pour des idéaux beaucoup plus grands que moi… un flot qui circule et qui arrose le tout d’une grande douceur!
    merci Denise

  3. Merci Artemo, j’accepte les souhaits quand ils se présentent, ça prolonge le plaisir…
    Oui, c’est essentiel que tout se vive à travers le corps.
    C’est dans le corps que notre boussole intérieure réside, que les inspirations naissent, que nos cordes sensibles vibrent et nous envoient des messages, que les changements prennent vie, qu’on peut goûter à l’amour, à l’art…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s